?php echo do_shortcode( '[breadcrumb]' ); ?

Installé depuis octobre 2017 au cœur du village, le cabinet de recrutement et de conseil Axelyo accompagne ses clients dans le développement de leurs ressources. Avec sa filiale Cofabrik RH, véritable laboratoire en perpétuelle recherche de nouvelles tendances et solutions innovantes, l’entreprise rassemble de nombreuses compétences au service du recrutement, de la formation et de la valorisation des potentiels.

Depuis quelques années, le métier vit une véritable révolution dans sa méthodologie et sa pratique. Les nouvelles techniques de recrutement inspirées du marketing digital se développent pour accompagner de façon plus performante la recherche de talents. Menée par sa fondatrice Lédicia Spacil, l’équipe de « chasseurs » analyse et développe ces outils pour dépister et attirer les profils rares : rédaction d’annonces pertinentes, valorisation sur les réseaux, développement d’une marque employeur, création et animation d’une communauté de potentiels pour faciliter le recrutement en accord avec les valeurs et attentes des entreprises… Ces nouveaux défis révolutionnent l’approche du recrutement et font de l’agence un véritable laboratoire des possibles, nourri d’expertise et d’innovation.

Parce que la transmission est un enjeu majeur de réussite, Cofabrik RH développe des formations pour accompagner les entreprises dans le déploiement de solutions de marketing de recrutement en « cofabrikant » une stratégie de communication sur les réseaux sociaux. Des formations à destination des particuliers sont également proposées pour accompagner les parcours professionnels et développer la maîtrise des réseaux digitaux.

Lédicia Spacil, fondatrice de Cofabrik RH
«
 Depuis plus de 20 ans, je développe avec passion de nouvelles méthodes de recrutement favorisant l’innovation. Notre approche créative et collaborative nous permet d’exploiter des outils performants, au plus près des attentes de nos clients. Nous avons désormais à cœur de rencontrer les Fontanilois et de les accompagner dans leur environnement professionnel. »

Source : Le Fontanilois