?php echo do_shortcode( '[breadcrumb]' ); ?

Et si l’épanouissement personnel de nos collaborateurs devenait notre principal objectif ? Cela peut paraitre incongru, dans une société qui privilégie la performance, mais force est de constater que dans les entreprises qui ont déjà fait ce choix, cet épanouissement participe véritablement à la performance collective.

Néanmoins, se pose une question pour les ressources humaines : comment évaluer les conditions d’épanouissement personnel de nos collaborateurs ? C’est à cette question que répond l’lkigaï, un outil, ou plutôt une philosophie de vie, qui permet non seulement d’évaluer cette composante a priori non quantifiable chez les candidats, et, pour ces derniers, de mieux se connaitre pour effectuer les bons choix professionnels.

Dans cet article, nous vous expliquons en détail ce qu’est l’Ikigaï, et quelle est son utilité, tant pour les recruteurs que pour les candidats !

 

L’Ikigaï : kesako ?

Pour s’épanouir personnellement et professionnellement, pas de secret : il faut faire ce qu’on aime, car c’est dans ces conditions que nous pourrons être véritablement heureux. Cela peut sembler très philosophique, mais avoir des collaborateurs heureux vous permettra de véritablement gagner en productivité :

 

  • Un collaborateur heureux est moins malade
  • Un collaborateur heureux est plus présent
  • Un collaborateur heureux fait preuve de loyauté vis-à-vis de l’entreprise
  • Un collaborateur heureux est plus productif, et surtout, plus créatif !

 

Avec L’Ikigaï, vous allez tout simplement mieux comprendre quelles sont les conditions qui vont permettre cet épanouissement, c’est-à-dire trouver le point d’équilibre entre 4 états :

 

  • Ce que nous aimons
  • Ce pour quoi nous sommes doués
  • Ce dont le monde a besoin
  • Ce pour quoi nous pouvons être payés

 

Répondre à ces 3 questions nous permet de trouver les 4 composantes de l’épanouissement personnel et professionnel :

 

  • Notre passion
  • Notre vocation
  • Notre mission
  • Notre profession idéale

 

Grâce à l’Ikigaï, vous allez enfin faire un métier qui a du sens pour vous !

 

Quelle est l’utilité de l’Ikigaï pour les recruteurs ?

 

Pour le recruteur, l’Ikigaï est un outil formidable qui permet de mieux cerner le profil des candidats par rapport à un poste dans l’entreprise.

Pour cela, il sera indispensable de déterminer un ensemble de questions permettant d’analyser la personnalité du candidat selon la philosophie de l’Ikigaï :

 

  • Quels sont les composantes de votre vie qui vous rendent le plus heureux ?
  • Que parvenez-vous à faire sans faire d’efforts ?
  • Si vous pouviez apporter quelque-chose au monde, ce serait quoi ?
  • Si vous deviez vous faire payer pour aider les autres, quelle serait votre activité ?
  • L’offre d’emploi que nous vous proposons va-t-elle vous apporter du plaisir ?
  • Avez-vous les compétences pour réussir notre projet ?
  • Êtes-vous prêt à acquérir de nouvelles compétences ?
  • Êtes-vous réellement satisfait de la rémunération que nous vous proposons ?

 

Bien entendu, la liste de questions n’est pas exhaustive. Ce qui est néanmoins important, c’est, au-delà des réponses que le candidat va vous donner, de faire un retour qui prenne en compte les composantes de l’Ikigaï au candidat, que vous ayez décidé de retenir ou non sa candidature.

Car ce retour peut permettre au candidat de mieux se connaitre et d’être mieux préparé pour ses prochains entretiens.

 

Et pour le candidat ?

 

Pour le candidat, l’Ikigaï a une fonction essentielle : celle de lui permettre de faire le point sur ses motivations et ses véritables objectifs. Et surtout, d’avoir une réflexion sur ce qu’il souhaite véritablement faire, indépendamment des contingences extérieures !

N’oublions pas que le besoin de trouver du sens dans nos activités, qu’elles soient personnelles ou professionnelles, n’a jamais été aussi important pour les individus, et que les candidats ont de plus en plus cette exigence forte vis-à-vis des postes et des entreprises pour lesquels ils postulent.

En adoptant l’Ikigaï, vous allez aider les candidats, même ceux que vous n’aurez pas retenu, à progresser dans la connaissance qu’ils ont d’eux-mêmes.

Et si vous êtes candidat, l’Ikigaï est un moyen unique de mieux comprendre vers quels secteurs vous devez orienter vos recherches !

 

Loin d’être anecdotique, cette philosophie japonaise créée au 14ème siècle raisonne plus que jamais par sa modernité et sa pertinence : car remettre au centre de nos attentions l’humain et ses aspirations profondes nous permettra d’être plus performant, et donc d’assurer à nos entreprises un meilleur développement.