?php echo do_shortcode( '[breadcrumb]' ); ?

Force est de constater qu’il y a du bon et du moins bon dans cette situation inédite.

En tant que chef d’entreprise débordée, j’ai eu le plaisir de retrouver du temps et réallouer celui-ci à mes collaborateurs, en les redécouvrant.  Mais également nos clients avec une communication et une collaboration différente, plus humaine empreinte d’un certain recul.

Regagner du temps également pour travailler des sujets de fond laissés de côté depuis bien trop longtemps.

Bien sûr les difficultés sont nombreuses, avec une forte incertitude de l’avenir et un pessimisme ambiant qui plomberait les plus optimistes.

Diriger c’est garder le cap, contre vents et marrés…  C’est une période idéale pour exercer ce talent ! Transmettre des valeurs, de la sérénité et de la confiance.

Face à une équipe sans qui rien n’est possible chez Cofabrik RH, qui garde sa belle énergie et sa forte conscience professionnelle, notre courage à tous sera utile et je me dois d’avoir une posture exemplaire.

Notre pratique du télétravail et des visioconférences, a permis aux Cofabrikiens de s’adapter rapidement, malgré des contraintes familiales fortes (gestion des enfants, partage des espaces, mauvaises connexions…).

La nouveauté vient plutôt de l’extérieur, avec des clients et des partenaires qui ont finalement adopté des méthodes plus digitales, et ainsi fluidifier notre communication avec eux et améliorer leurs disponibilités avec les candidats.

On l’aura compris : plus rien ne sera comme avant !

Nos projets du moment nous portent délibérément vers un avenir meilleur. C’est dans ce cadre que nous profitons de valoriser la qualité de notre prestation de recrutement en prenant le temps de nous faire certifier.

Côté recrutement, même si une baisse de 60% des réponses aux annonces ont dans un premier temps perturbé notre quotidien, celle-ci a rapidement fait place à une très belle opportunité : une chasse de talent particulièrement efficace, avec une disponibilité des candidats inédite … tout autant que ce confinement.

Toute crise peut être le point de départ de nouvelles opportunités. Nous allons courageusement faire face à l’incertitude, la complexité de ce nouveau risque, accepter que nous ne maîtrisions pas tout (voir pas grand-chose) et reconstruire.